27 septembre 2007 4 27 /09 /septembre /2007 14:08


Mikaël Blomkvist a rencontré un couple de chercheurs, Doug et Mia Svensson, qui écrivent sur le commerce du sexe dans la Suède contemporaine, révélant des faits de délinquance dans les sphères les plus hautes de la société. Un ouvrage "explosif "doit bientôt paraître. 

Pendant ce temps Lisbeth Salander est aux prises avec son tuteur Bjurman, pervers notoire lui aussi.

Amoureuse de Mickaël Bloomkvist, Lisbeth se tient à l'écart de lui, convaincue qu' il ne partage pas ses sentiments. 


Mais leurs chemins semblent devoir se croiser de nouveau, à l’occasion  de  crimes en série...


 Larsson-Stieg.jpg

Ce roman est, plus encore que le premier,  basé sur la personne de Lisbeth qui est au centre de l’action et de l’intrigue.  Ce que l'on apprend du passé de l'héroïne ,et son  identification revendiquée à Fifi Brin d’Acier, peuvent la rendre plus attrayante à certains lecteurs.


A mon avis, ces éléments banalisent Lisbeth, dont la silhouette encore elliptique, dans le tome 1, me plaisait bien.

Ils  la banalisent, paradoxalement, en révélant des faits qui la consacrent héroïne au sens fort du mot. J'aurais  préféré un personnage plus humain. Ici l’on frise la caricature.

De plus, l’accumulation d’intrigues complexes,  servant à  multiplier les exploits de Lisbeth et de ses comparses, finit par lasser.

Les scènes de perversion et de cruauté sont  longues et détaillées, elle procurent un sentiment de malaise ( pourquoi insister inutilement lorsque ce n’est pas utile à l’intrigue ?), et  génèrent davantage l'ennui que la révolte. En un mot c'est trop " gore" pour mon goût. 

C'est pour les mêmes raisons que je me suis lassée de Thierry Jonquet, et n'ai pu lire Dantec.


Le nombre des enquêteurs et des héros se multiplie lui aussi, délayant l’action et amoindrissant son efficacité. le poids politique et la critique sociale s’en trouvent affadis ,noyés au milieu d’un océan d’intrigues. Nous aimons bien que Doug Svensson enquête sur le commerce du sexe, mais rien que l’exposé de sa thèse croule sous les petits détails ennuyeux.


Le message du roman se trouve  assez sottement manichéen :Lisbeth va tuer tous les méchants et ne résistera à personne sauf à son bien aimé !!

La montagne accouche d’une souris.

L’auteur en fait trop à tous les points de vue.  Il y a peu de chance que je lise le tome 3.   

 

Partager cet article

Published by Dominique Poursin - dans Lecture policiers
commenter cet article

commentaires

dasola 20/10/2007

C'est vrai que le second est moins réussi que le 1er que je trouve pour ma part absolument génial. Je dois lire Millenium 3 sous peu.

Présentation

  • : Nuagesetvent
  • Nuagesetvent
  • : Comptes rendus de mes lectures avec des aspects critiques + quelques films de fiction Récits de journées et d'expériences particulières Récits de fiction : nouvelles ; roman à épisodes ; parodies. mail de l'auteur : dominique-jeanne@neuf.fr
  • Contact

Rechercher

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog